Quelles sont les tâches et les missions du directeur administratif et financier (DAF) ?

Responsable administratif et financier : c’est quoi ?

Quelles sont les tâches et les missions du directeur administratif et financier (DAF) ? Le directeur administratif et financier (DAF) est un cadre qui charge un poste important dans l’organisation. Comme il parait à partir de son nom, il effectue la supervision des services administratifs et financiers.

Ainsi, il permet d’assurer la bonne gestion administrative, financière et la gestion globale de façon générale. Il joue le rôle de conseiller pour les managers.


Le DAF fait en sorte que tout se passe bien dans l’entreprise. Il fait la répartition des tâches, vérifie que tout se passe efficacement et contrôle les résultats, car il en supporte la responsabilité. Il assure le pilotage des missions et y contribue.

Il se charge également de la gestion, la planification et la coordination des tâches administratives, financières et comptables.
Ayant le poste de responsable de stratégie financière, le DAF réalise la coordination et la supervision de la comptabilité, la trésorerie ainsi que la gestion des fonds.

Il surveille également les déclarations comptables et fiscales. Il s’occupe aussi des budgets et du reporting. Le DAF veille aussi sur la politique financière de l’entreprise.

Pour cela, il assure l’encadrement des services de finance et de comptabilité. Étant le cadre qui fait couler de l’huile dans les engrenages de l’entreprise, le DAF fait partie, encore, du comité de direction.

Il contribue à préparer et mettre en place le budget de l’entreprise. Il valide aussi les décisions prises. Il surveille les projets et l’équilibre du budget. Il se charge de la gestion et l’enregistrement des contrats administratifs et financiers.

Le DAF informe continuellement la direction générale de la situation de l’entreprise pour lui assurer un meilleur développement.


En fonction de l’entreprise, le DAF peut prendre aussi le titre de Chef des services administratifs et financiers ou de responsable administratif et finanier (RAF).

Quel est le rôle du DAF ?

En étant le responsable administratif, comptable et financier, le DAF est l’un des personnes-clés au sein de l’entreprise. Dans ce cadre, il ne se limite pas par un seul rôle. Il est prêt à porter plus qu’une casquette.

Rôle de manager

Sous la responsabilité de la direction générale, le RAF/DAF assume la responsabilité financière et administrative au sein de l’entreprise. Il est appelé ainsi à pouvoir prendre en charge une équipe qui collabore avec lui dans ce cadre. Ces collaborateurs sont normalement des spécialistes dans leurs domaines. En revanche, le RAF/DAF est invité aussi à avoir la capacité de superviser, comme on a mentionné précédemment, la gestion, la comptabilité et la trésorerie à la fois.

Rôle de conseiller

Le RAF peut jouer le rôle de conseiller pour les différents cadres de l’entreprise. Dans ce cadre, il peut être invité à contribuer au comité de direction. Il conseille la direction générale à propos des prévisions à court terme et élabore des propositions envers la stratégie de l’entreprise à moyen terme.

Par contre, le RAF encadre la direction à propos des contraintes fiscales et comptables en fournissant les renseignements nécessaires. Il s’occupe notamment des données financières externes de la part des médias et des éventuels partenaires.

Rôle de négociateur

Le DAF se charge de la négociation et de la gestion des achats de l’entreprise. Et comme il se charge de la gestion de trésorerie et des placements, il est aussi tenu de gérer les relations avec le monde externe comportant les banques, les partenaires internes et externes..etc.

Rôle de DRH

En fonction de l’entreprise, le DAF peut contrôler les aspects administratifs et faire office de directeur. Il peut s’occuper des ressources humaines et effectuer les actes de GRH. Il s’agit d’assurer la gestion de la paie, des congés, de la médecine de travail…

Rôle de superviseur

Le DAF joue généralement le rôle de superviseur. Il fait superviser les divers services fonctionnels de l’entreprise. Ces services se composent de la trésorerie, de la comptabilité, de la GRH… Le DAF doit certainement surveiller le contrôle de gestion. Autrement dit, la planification, la préparation du budget, le reporting ainsi que la mise en œuvre des comptes sociaux…

Quelles sont les missions du DAF ?

Généralement, être DAF, c’est gérer les opérations de planification, de gestion et de coordination des différentes tâches administratives. Il garantit l’élaboration des suivis comptables et financiers de la structure. Réellement, les missions concernées sont beaucoup plus diversifiées et plus compliquées qu’on ne le croit.

Sur le plan administratif

Le DAF se charge de déterminer et de développer les démarches de gestion administrative et de suivi comptable. Il doit préparer et mettre en œuvre des tableaux de bord et puis conseiller les directeurs opérationnels.


Il est demandé au chargé du service administratif et financier de traiter les divers contrats et les diverses conventions pour assurer leur respect tant législatif que règlementaire. Il lui revient d’assurer le pilotage administratif des assurances et des contentieux. En revanche, il prépare les conseils d’administration et met en place les procès-verbaux en vigueur.

Sur le plan financier

Il est au DAF de mettre en place les procédures financières convenables au développement et au bon fonctionnement de l’entreprise. Pour cela, il est impératif de déterminer la politique financière et suivre sa mise en œuvre.

Il doit étudier et identifier les écarts, préconiser des solutions et informer la direction. En conclusion, il doit veiller sur l’efficacité de toutes les tâches financières de l’entreprise à court, à moyen et à long terme.


Néanmoins, le Responsable se charge de la mise en place des budgets et doit les suivre. Il doit, notamment, essayer de respecter les processus d’exécution des dépenses.

à priori, en fonction de l’entreprise, le chargé du service administratif et financier peut être invité à effectuer des analyses économiques (finance). Qui sont nécessaires aux choix des projets industriels ou à l’expertise financière de développement.

Quelles sont les tâches et les missions du directeur administratif et financier (DAF) ?

Quelles sont les compétences requises pour devenir directeur administratif et financier (DAF) ?

Qualités personnelles

Le DAF doit adopter une aptitude relationnelle excellente pour pouvoir gérer une équipe de travail.

De la précision est bien évidemment indispensable pour pouvoir coupler audace et prudence d’un côté, rapidité de décision et sûreté de jugement d’autre côté. Il doit être apte de travailler sous pression, être dur, flexible et polyvalent.


Le DAF doit disposer du sens de l’organisation et la capacité d’étudier des dossiers différents. Il doit aussi être réactif et capable de réaliser un travail pénible. Car il ne comptabilise pas ses horaires de travail à cause de la complexité et du grand nombre de tâches à exécuter.


Ayant l’équilibre financier de l’entreprise en disposition, le DAF doit être rigoureux et pragmatique. Il doit avoir une réflexion d’initiative, être intègre et autonome.

Il doit, bien entendu, être un excellent négociateur, car il est invité à négocier avec les banquiers, les actionnaires, les éventuelles filiales ainsi que les investisseurs de l’avenir.

Compétences techniques

Le DAF doit maîtriser les outils informatiques notamment le Pack Office. Il doit maîtriser aussi quelques logiciels de comptabilité et de gestion.


Des connaissances en matière de finance, de contrôle de gestion et d’informatique (informatique de gestion) sont aussi recommandés.

Le DAF doit obligatoirement avoir des connaissances en dispositions légales et réglementaires du pays d’activité ainsi que le droit fiscal et le droit des entreprises.


Néanmoins, un RAF doit avoir des compétences managériales valides. Maîtriser parfaitement le français et l’anglais est aussi requis. La connaissance d’une ou plusieurs autres langues étrangères est souhaitable.

Comment devenir directeur administratif et financier (DAF) ?

Le métier de RAF est une véritable responsabilité. C’est un poste qui exige des compétences profondes dans tous les secteurs de la gestion. Cela revient ainsi à avoir un haut niveau d’études.

Généralement, le diplôme requis est idéalement un Bac+5 ou Bac+4 dans les domaines correspondants (sciences économiques et gestion, comptabilité, finance…).

Les tâches du Directeur Financier ne sont pas admissibles à de nouveaux diplômés. En tout cas, les entreprises recommandent un certain nombre d’années d’expérience pour embaucher un candidat à ce poste sensible.

Le plus souvent, il faut travailler durant plusieurs années dans un cabinet d’expertise comptable dans une fonction d’audit par exemple.

Évolutions du métier de DAF

Le directeur administratif et financier a des tâches comptables et financières qui évoluent progressivement : la performance de l’entreprise se mesure majoritairement par sa rentabilité financière.

Ses « revenus » qui sont les fruits de son chiffre d’affaires et de la gestion de ses actifs, se reflètent dans les états financiers. Ils représentent des indices importants pour les analystes financiers et les éventuels investisseurs.

Parmi les plus importantes tâches exécutées l’optimisation des financements et des investissements de la part des banques.

De plus en plus, il possède une culture d’enterprise : il contribue au pilotage de projets stratégiques (fusionnement, évolution externe…).

En même temps, la maîtrise des risques potentiels devient plus dure et possède un impact remarquable sur ses tâches.

Importance des outils d’aide à la prise de décisions, contrôle de l’application des processus (en interne), planification des budgets, maintien de la sécurité des SI.

Les fonctions de management de transition évoluent, en particulier dans la conduite des changements.

Les entreprises ont besoin de plus en plus des DAF à proximité des opérationnels, conscients des problématiques du terrain, et jouant le rôle de conseillers (RH, hiérarchisation, SI,…).

Activités éventuelles du DAF

Ressources humaines

être le garant du respect des règles sociales et de la législation relative au domaine d’activité. Garantir une veille juridique.

-Contrôler les services administratifs RH (paie, contrats d’embauche du personnel…).

-Surveiller les recrutements, la gestion de connaissances, la formation continue…

-Appliquer la politique de rémunération auprès des managers opérationnels.

-Assurer la communication avec les instances représentatives du personnel.

Système d’information, organisation, procédures

-Identifier les besoins et moyens requis pour surveiller les systèmes d’information et de gestion.

-Superviser la mise en place de nouveaux outils de gestion comme les ERP.

Communication

-Déterminer et mettre en place la stratégie de communication institutionnelle.

-Assurer la fiabilité des données financières.

-Communiquer avec les autorités de régulation.

Achats

-Gérer le service Achats s’occupant de la centralisation des commandes.

-Faire intervenir les opérationnels dans les négociations avec les partenaires externes (fournisseurs).

Services généraux

-Négocier avec les grands prestataires centraux ou externes (de téléphonie, d’entretien, de rénovation des locaux, de fournitures…).

-Mettre en œuvre les outils nécessaires pour la réduction des coûts de services généraux.

Audit interne

Il s’agit de la supervision des opérations d’audit interne de l’entreprise.

Variabilité des activités du DAF

Dépendant de la taille de l’entreprise, le degré d’autonomie fourni par la maison mère à une filiale, le nombre de locaux, l’importance de l’équipe encadrée.

Plus l’entreprise est de grande renommée et les équipes nombreuses et comprenant des cadres, plus la mission du DAF sera focalisée sur la gestion des équipes et leur supervision.

Plus l’entreprise est moins grande, plus il s’agira de fonctions opérationnelles, supervisant l’essentiel des dossiers. Les dossiers financiers, juridiques, administratifs, en tant que assistant de premier ordre du chef qui prend les tâches commerciales et techniques.

Rattachement hiérarchique du DAF

-Directeur général (DG).

-Président-directeur général (PDG).

-Directeur financier groupe.

-Double relation : Directeur général filiale + directeur financier groupe.