Quel est le rôle du directeur général dans l’entreprise aujourdhui ?

Quel est le rôle du directeur général dans l’entreprise aujourdhui ? Le directeur général est le dirigeant de toute l’entreprise. Il est désigné par les actionnaires et le conseil d’administration. On lui prédéfinit un objectif avec les outils nécessaires pour l’atteinte de cet objectif.

Il détermine ainsi la stratégie à mettre en place, confirme l’allocation des différents moyens et l’organisation qui vont l’aider à bien réaliser sa mission. Et puis il va diriger celle-ci en gérant ses équipes, donnant des tâches à exécuter, tout en observant les comptes et l’horizon.

Le directeur général se charge de déterminer la stratégie générale de l’entreprise et étudie son marché et ses changements. Il traite de nombreux dossiers, notamment le management des équipes et la gestion budgétaire.

C’est le gérant sélectionné par les propriétaires de l’entreprise pour la faier développer. Au contraire du chef d’entreprise, le DG n’a pas forcément de parts dans l’entreprise.

Alors que le PDG est à la tête du conseil d’administration (CA) et assure la satisfaction des attentes des actionnaires.

Le DG a comme rôle l’assistance opérationnelle du Président Directeur Général et il applique les décisions qui sortent du CA. également comme le PDG, il dispose de l’autorité fournie par le CA.
Il est aussi en interaction continue avec tous les services de l’entreprise. Il se place à la tête d’une équipe limitée, composée par le directeur commercial, le directeur financier, le directeur logistique..etc.

Son rôle de coordination générale est complètement transversal, mettant en évidence toutes les problématiques rencontrées par l’entreprise.
Le directeur général délègue les tâches aux directions nécessaires et se limite à superviser les prises de décisions. Visionnaire, le DG doit avoir la capacité d’optimiser la performance quotidienne.

Et ce tout en visant les intérêts de long terme, lors de la détermination de la stratégie générale de l’entreprise.

Quel est le rôle du directeur général dans l’entreprise aujourdhui avec des responsabilités variables ?

Ses intérêts dépendent de la structure, la taille ou la nationalité de l’entreprise, mais le cœur de la mission reste le même : c’est le responsable numéro 1 parmi tous les managers opérationnels.

Dans ce cadre, il est loin de la stratégie de l’entreprise concernant les ventes, la production et la gestion des ressources.

Généralement, il gère une équipe qui comporte la direction des activités : directeur commercial, directeur de l’exploitation, DRH..etc. Il peut être un chef de filiale, d’un Groupe ou d’un business unit.

Missions principales

➥Mettre en place la politique de l’entreprise : développement commercial, financier et marketing.
étudier l’environnement concurrentiel de l’entreprise.
➥Faire la veille stratégique concernant le domaine d’activité de l’entreprise.
➥Identifier les sous-domaines sur lesquels il faut investir, pour rapporter plus de clients.
➥Déléguer ses collaborateurs en les faisant contribuer aux prises de décisions.
➥Contrôler la gestion de budgets au sein de l’entreprise.
➥Surveiller les réponses aux appels d’offres et intervenir dans la mise en place des directives stratégiques.
➥Organiser la gestion des budgets au niveau de chaque service opérationnel.
➥Optimiser l’organisation au sein de l’entreprise selon les besoins des budgets et des salariés.
➥Mettre en œuvre les technologies qui permettent d’améliorer la productivité des employés.
➥Développer la visibilité de l’entreprise continuellement, notamment en organisant des interviews avec les médias.
➥Participer aux cérémonies de commissions, de remise de trophées…et aux tables rondes… pour montrer la valeur de l’entreprise sur le marché.
➥Représenter l’entreprise (auprès des investisseurs par exemple).
➥Assurer un bon relationnel avec les actionnaires, ainsi que les faire satisfaire en les rassurant sur l’évolution de l’entreprise et son avenir.
➥Entretenir la culture de l’entreprise et rassembler les collaborateurs autour d’un projet collectif.

Le top des responsabilités

Membre et leader du Comité de direction, il pilote l’entreprise sur tous les niveaux : production, finance et développement commercial. En particulier, il se charge de déterminer et de mettre en place la stratégie gestionnaire en coopération avec les actionnaires, tout en garantissant une organisation optimale et efficace.

Il établit également la stratégie et la planification économique permettant d’atteindre les objectifs et mettre en œuvre les outils techniques convenables tout en respectant le budget réservé.

Il élabore avec la Direction commerciale et financière la stratégie de développement. Il détermine et assure les activités commerciales en matière de CA, rentabilité, retours sur investissements et marges.

Il garantit la croissance interne et externe et coordonne les missions en vertue d’une synchronisation optimisée des processus. Et ce en termes de systèmes d’information, de gestion de production..etc.

Il a comme rôle de fédérer ses collaborateurs autour des projets, d’assurer le lien avec les différentes filiales si elles existent et le siège. Ainsi que la gestion des relations sociales et locales.

Il se charge d’étudier le marché, contrôler les lancements produits, faire la veille continue pour avoir des opportunités aidant à conserver l’existant. Et tout cela, doit se faire en apportant de la valeur ajoutée et chercher de nouveaux horizons de développement.

Compétences techniques
➠Bonnes connaissances en management, finance, comptabilité…
➠Capacité d’interprétation des indicateurs de mesure de performance.
➠Grandes compétences en négociation commerciale pour communiquer avec les clients.
➠Bonnes compétences en techniques de communication.
➠Bonne connaissance des concurrents sur le même secteur d’activité et des clients de l’entreprise.
➠Bonnes compétences en marketing et techniques de commercialisation des produits.
➠Grande culture générale : en politique, en économie…
Compétences managériales solides notamment en GRH…
➠Pouvoir se référer à des ressources fiables.

Profil : gestionnaire et business developer

Généralement, il est issu d’une formation universitaire supérieure, de type école de commerce, ou d’Ingénieurs complétée par un MBA. Surtout avoir une expérience confirmée dans le domaine concerné ou dans un domaine connexe. Il est déjà DG d’un centre de profit avec une large connaissance de la gestion des entreprises.

Il doit avoir des connaissances approfondies en gestion, en finances, en sciences juridiques, et en anglais parlé et écrit.

Qualités personnelles
Charisme.
❈Gestion de stress.
❈Grande capacité intellectuelle.
❈Disponibilité permanente.
❈Sens commercial.
❈Qualités de visionnaire.
❈Grande patience.
❈Rigourosité et sens de l’organisation.
❈Aisance relationnelle.

Dangereuses responsabilités du dirigeant

Dirigeant, gérant, DG, administrateur ou PDG, c’est gérer, piloter, surveiller et exploiter une activité. Il engage la responsabilité de l’entreprise. Parfois, il engage sa responsabilité civile, voire pénale.

Une mauvaise mise en œuvre d’un contrat ou un délit par une action de concurrence illigitime, assez d’erreurs qui peuvent engager sa responsabilité civile, comme les infractions à la législation qui s’applique aux sociétés, la violation des statuts ou une erreur de management (imprudence, négligence, ou actes de fraude).

Une démarche collective associée à la faute de management du dirigeant peut le condamner à supporter l’insuffisance d’actif (totale ou partielle) sur son patrimoine personnel .

Sa responsabilité peut être individuelle ou solidaire. Selon les articles L225-251 (SA) et L223-22 (SARL) du Code de commerce Français, les dirigeants sont responsables de façon individuelle ou solidaire. Et ceci selon la situation, auprès de la société ou des tiers, soit des infractions aux démarches législatives ou réglementaires qui s’appliquent aux entreprises à responsabilité limitée. Soit des violations de statuts, ou des fautes de gestion commises.

On désigne par responsabilité individuelle, toute situation dans laquelle une faute claire peut s’imputer à un gérant quelconque. Et ne sera engagée que la responsabilité du gérant fautif. On désigne par responsabilité solidaire les deux situations suivantes :

-si plusieurs directeurs/dirigeants sont condamnés pénalement pour les mêmes faits.

-ou lorsque les directeurs/dirigeants ont commis une faute commune, sans avoir pour autant fait des actions identiques.

Des responsabilités à géométrie variable

Quel est le rôle du directeur général dans l'entreprise aujourdhui ?

Le directeur général est le représentant de l’entreprise et a le rôle d’alléger la mission du président. Il dispose, au même titre que le président, des capacités de prise de décisions concédées par le CA. Il détermine, entre autres, les stratégies générales du fonctionnement de l’organisation à court et moyen termes.

Des compétences managériales sont requises pour la fonction de DG ainsi qu’une grande capacité d’adaptation. Il doit avoir la capacité de jongler entre les différents services et soutenir les employés ainsi que la direction.

Le DG dispose du sens de la communication. Il dirige la globalité de l’entreprise et pour cela doit posséder des excellentes compétences et savoirs-faire en terme de management, de gestion, de comptabilité et de marketing.

Il peut communiquer directement avec les clients de l’entreprise notamment les plus importants. Il adapte les politiques de l’entreprise selon la demande et les changements du marché.

Pour cela, il dispose d’une bonne culture générale économique, sociale, juridique… Le DG doit être toujours disponible en interne et en externe. Il exécute un rôle de représentant de l’entreprise auprès de ses employés et partenaires.

Dangereuses responsabilités du dirigeant

Que fait un(e) directeur général au quotidien ?
Les tâches du DG touchent l’ensemble des critères associés au bon management de l’entreprise. Ses prérogatives et ses fonctions l’amènent à :

➦élaborer la stratégie de l’entreprise.
➦fixer les objectifs à atteindre.
➦déléguer les missions et les responsabilités auprès des départements et services hiérarchiques en vigueur.
➦prendre les décisions concernant les possibilités de recrutement et les licenciements.

Le poste de DG se retrouve dans tous les domaines d’activité. Puisqu’il représente l’entreprise, il côtoie les partenaires et collaborateurs nécessaires. Selon la taille de l’organisation, il est en relation directe avec les membres du conseil d’administration.

Dans un contexte globalisé, il donne ses ordres aux chefs de service, et peut avoir en proximité une secrétaire ou un assistant de direction.

Les prérogatives du DG varient en fonction de plusieurs paramètres (la taille de la structure, sa nationalité…) mais l’esprit de l’activité ne varie pas beaucoup :

chef de haut niveau hiérarchique pour tous les chefs opérationnels, le DG est responsable de la déclinaison de la stratégie de l’entreprise dans toutes ses fonctions (ventes, production, GRH…). Pour cela :

➪il est membre et animateur au niveau du comité de direction (appelé aussi comité exécutif) et fait coordonner les directions qui appartiennent à l’entreprise. Ce comité comporte normalement les responsables de plus haut niveau hiérarchique assumant les postes fonctionnels ou hiérarchiques de l’organisation : directeur commercial, directeur de l’exploitation, directeur des achats, directeur financier..etc.

➪il prend en charge les communications auprès des actionnaires, des organismes et de la presse.

➪il assure le lien entre le comité de direction et les différentes parties qui lui sont associées : les autres dirigeants, comme les directeurs de filiales ne faisant pas partie du comité de direction, le conseil d’administration s’il existe, les représentants du personnel, et les partenaires potentiels (les clients importants, les grands fournisseurs…).

➪il se charge de diriger et superviser la conception ainsi que l’exécution des opérations dans tous les secteurs techniques (production, marketing, service commercial…).

➪il pilote les finances en mettant en place les investissements, ou en fixant le montant de la dette et les réductions de coûts.

➪il dirige et surveille la politique sociale de l’entreprise (gestion des ressources humaines quantitativement et qualitativement).

Dans certaines entreprises réalisant des activités complexes, le DG peut être chargé de :

➙prendre certaines responsabilités opérationnelles (par exemple dans le domaine Marketing-Commercial).

➙déléguer certaines de ses tâches (volontairement ou par obligation).

➙s’entourer d’un ensemble de collaborateurs qui lui sont directement associés. Ceci peut comprendre des personnes investies d’un rôle de conseil ou d’une délégation continue comme secrétaire général, ou plus ou moins temporaire comme celles offertes à des chefs de projet ou des chargés de missions.

La principale tâche du directeur général : concevoir la stratégie et la vision de l’entreprise

Le comité de direction mise en œuvre par le DG sera apte de l’assister dans la détermination de la stratégie globale de l’entreprise. Les investisseurs valideront par la suite le plan d’affaires.

Mais c’est le DG qui détient le dernier mot à propos du chemin à suivre, entre autres en ce qui a trait à :

➥Quels marchés seront la cible de l’entreprise ?

➥Contre quels concurrents travaillera l’entreprise ?

➥Avec quels produits ou services travaillera-t-elle ?

➥ Quelle stratégie de différenciation va adopter l’entreprise ?

➥Faire des partenariats et alliances stratégiques.

➥Mettre en place une équipe de coordination des différentes fonctions de l’entreprise.

C’est au directeur général de prendre les décisions, de définir les budgets et de veiller sur le développement de l’entreprise et son évolution à court, à moyen et à long terme.